Mot du directeur artistique

Michel BeaulacUNE SAISON MONUMENTALE ! 

Résolument engagé dans le 21e siècle,  l’Opéra de Montréal, depuis 2012, intègre à sa programmation des œuvres contemporaines. Le temps était venu de véritablement passer à l’acte en s’engageant dans une démarche de création. C’est ainsi qu’un sommet du théâtre québécois, Les feluettes, drame romantique de Michel Marc Bouchard, se fait opéra grâce à la musique du compositeur Kevin March. La lecture que nous offrira Serge Denoncourt sera portée par une distribution entièrement canadienne.                           

Nous vous proposons aussi des sommets dans l’opus des plus grands compositeurs.

Pour lancer la saison, Madama Butterfly. Drame touchant, musique séduisante s’il en est une, l’œuvre de Puccini demeure incontournable pour les amants du lyrique et constitue une initiation idéale pour tous ceux qui souhaitent enfin découvrir l’univers infini de la voix. François Racine mettra en scène l’émouvante histoire de la geisha Cio-Cio-San. L’excellent puccinien James Meena sera à la tête de l’Orchestre Métropolitain. 

La vertigineuse Elektra de Richard Strauss commandait un chef à sa mesure; c’est donc Yannick Nézet-Séguin qui dirigera l’Orchestre Métropolitain dans cette oeuvre cathartique. La force de la distribution n’aura de comparable que la sculpture monumentale de l'artiste espagnol Victor Ochoa et l’inspiration du metteur en scène Alain Gauthier. 

Quel opéra puissant que cet Otello de Verdi! Ce chef-d’œuvre d’inspiration et d’architecture musicale nous vaudra une nouvelle scénographie et les débuts à l’Opéra de Montréal de Kristian Benedikt et d’Aris Argiris dans les rôles respectifs du Maure et d’Iago, ainsi que le retour tant attendu d’Hiromi Omura en Desdémone. Keri-Lynn Wilson sera à la proue de l’OSM.

 

Célébrez avec nous cette 36e saison !

 

Michel Beaulac


Directeur artistique